Pensatempos

Orlando Figueiredo


2 comentários

Les langues

C’est possible de dire de belles choses dans toutes les langues du monde. C’est à dire, que toutes les langues du monde ont de belles choses à dire. Et cela c’est la raison pour laquelle j’ai décidé de partager dans mon blog quelques messages en français.

En fait, le français c’est la langue étrangère à laquelle j’ai dédié plusieurs heures d’étude. Dans l’école j’ai étudié la langue française pendant sept ans et, même que je n’ai pas eu de nombreuses occasions de la pratiquer, je ne me suis jamais arrêté de lire dans cette gracieuse langue.

Néanmoins, pendant la dernière année, la situation s’est changée et j’ai eu plusieurs occasions d’entrainer la langue française et de bien la pratiquer chaque jour. Au debout cela n’allait pas au-delà du français de (super)marché. Et, si on reste par là, on ne va pas loin. Cependant, le moment est arrivé et j’ai pris la décision de pratiquer le français assez souvent possible.

Pendant ces mois j’ai lu et écouté tellement de belles choses en français, que je suis encore plus enamouré pour la langue.

C’était, peut-être, par l’inspiration de la moitié d’une bouteille de Pinot-blanc Alsacienne, que j’ai pris la résolution de commencer cet article en français. Finalement, c’était les résultats de l’inspiration de muses du Dionysos français qui ont inspiré le français. Quand même, j’ai aimé suffisamment l’expérience pour oser la répéter. J’ai encore l’autre moitié de la bouteille et un’autre pleine de Gewurztraminer aussi alsacienne et cela justifie, au moins, encore trois messages pour ce blog dans la belle langue de Baudelaire.

À bientôt.